oil_in_water_oil_eye_liquid_abstract_tex

Agronomie

Des fleurs standardisées

et de qualité JUsqu'aux médicaments

 

Les fleurs-médicaments doivent obligatoirement répondre aux exigences pharmaceutiques : zéro résidu de traitements ou de pollution provenant du sol, de l’air ou des fertilisants. 

`

Cela nécessite donc une production agronomique totalement contrôlée pour garantir la propreté et la stabilité de la composition de chaque variété.

En effet le profil phytochimique des fleurs (qui contiennent plusieurs centaines de composés) varie rapidement en fonction des différents paramètres de climat (température, lumière, hygrométrie, nutriments, …). La variation de cette composition en cannabinoïdes et terpènes notamment, influence à la fois l’efficacité et la sécurité des traitements. 

La recommandation est donc de travailler en climat contrôlé (structure de type « indoor ») pour produire les qualités et les quantités de fleurs nécessaires dans les équilibres THC / CBD attendus par les variétés sélectionnées.

LES MÉTIERS

Pharmaceutique

Les activités d’extraction et de transformation de cette matière première doivent elles-aussi respecter les mêmes normes de sécurité et de qualité que tout autre médicament stupéfiant.

 

Le savoir-faire et l’expérience de sociétés, comme STANIPHARM, pourra permettre de développer et de valider la production d’extraits à large spectre de qualité pharmaceutique.

En outre, le portefeuille de formulations disponibles est aujourd’hui très limité et identique à celui proposé pour des consommations de confort. Cette offre, si elle répond à une demande des patients, n'est pas suffisante pour couvrir tous les besoins médicaux non satisfaits. On ne saurait donc se contenter de produire des médicaments identiques à ceux qui seront nécessairement importés dans un premier temps.

De nouvelles galéniques seront donc développées pour améliorer le service médical des médicaments à base de cannabis.